Catégories
Art

Johannes Vermeer (1632 – 1675)

Sur un tableau Johannes Vermeer, chaque scène de la vie quotidienne semble être dotée d’une âme apaisante. La simplicité du quotidien est magnifié par le peintre baroque Johannes Vermeer. En dépit du temps qui passe, les tableaux Johannes Vermeer continue d’éveiller les passions des collectionneurs au regard aguerri.

Une jeune femme absorbée dans la lecture d’un livre… Une demoiselle jouant du virginal… Ou alors, une demoiselle fixant de façon déconcertante le peintre qui la dessine… Les tableaux Johannes Vermeer font de chacun de ces instants des moments d’une rare sensibilité.

Né en 1632, Johannes Vermeer pousse son premier cri dans la ville de Delft en Hollande. Issu d’une famille commerçante, son père Reynier Janszoon est successivement marchand d’étoffes, puis aubergiste avant de s’intéresser au monde de l’art. Ce contact intime avec les étoffes aux couleurs vives et les toiles d’artistes de renoms influenceront Johannes Vermeer. 

Bien que né dans une famille protestante, il se convertit au catholicisme peu après son mariage en 1653 avec Catharina Bolnes. Provenant d’une famille aisée, elle finance une partie des tableaux Johannes Vermeer et l’aide à éponger les énormes dettes laissées en legs par son père.

Durant la même année, il est élu à la tête de la Guilde de Saint-Luc de Delft et entame une carrière peu prolifique dans la peinture. En effet, il ne réalisera que 37 tableaux Johannes Vermeer tout au long de sa vie, ce qui leur confère une valeur inestimable auprès des marchands d’art.

Influencé par sa conversion religieuse, il essaiera de décrypter les mystères du divin dans ses premiers tableaux Johannes Vermeer. Pendant cette période, il peindra notamment Le Christ dans la maison de Marthe et Marie (1654-56) et Sainte Praxède (1655).

Cependant, il finit par se détourner de l’art religieux pour se tourner vers des scènes de genres. Sur les tableaux Johannes Vermeer, se dessinent alors des actes et des situations du quotidien. Mais sous le pinceau avisé du peintre ainsi que grâce à l’usage d’une large gamme de tissus aux motifs complets, chaque tableau Johannes Vermeer semble doter d’une âme qui lui est propre.

Durant son mariage avec Cathérina Bolnes, il retrouvera l’inspiration et engendrera pas moins de 15 enfants dont de nombreux morts nés. Parallèlement, sa situation financière n’allant guère mieux, il devra se serrer la ceinture et s’endetter considérablement auprès de Pieter Claesz en 1657.

Incapable de la rembourser, il mourra de façon brusque en 1675 dans la cité de Delft. Néanmoins, cette vie difficile contraste fortement avec la joie de vivre qui transparaît dans les tableaux Johannes Vermeer. Alors qu’il mène une existence incertaine et tumultueuse, ses toiles dépeignent des scènes où règnent calme et aisance. Ce contraste est davantage accentué par l’absence de berceaux ou d’enfants dans la quasi-totalité de ses toiles. Sur tableaudecoration.net, vous trouverez des reproductions de tableaux Johannes Vermeer d’une puissance poignante. Réalisés par peintres chevronnés, ces toiles sont faites avec de la peinture à l’huile et sont livrées sans encadrement. Envie d’apporter du style à votre intérieur ? Les tableaux Johannes Vermeer sont exactement ce qu’il vous faut.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *